Comment mieux prévenir le cancer du foie ?

En Belgique, environ 1106 nouveaux cas de cancer du foie sont détectés chaque année1. La forme la plus courante de cancer du foie, le carcinome hépatocellulaire (CHC) 2, est la huitième cause de mortalité par cancer en Belgique3. De nombreux cas de cette maladie sont diagnostiqués à un stade avancé, auquel les chances de survie sont considérablement réduites.

Il n'existe pas de cause unique au. La maladie survient généralement en raison d'une combinaison de facteurs internes et externes. La plupart des cancers du foie sont causés par une cirrhose. Cette maladie, qui endommage les cellules du foie, peut être causée par une consommation élevée d'alcool, mais peut aussi survenir à la suite d'une hépatite B ou C, d'une maladie rare ou d'une stéatose hépatique. L'obésité, le diabète et l'hypertension augmentent le risque de développer un foie gras. Vous pouvez réduire ces risques en adoptant des habitudes de vie saines, comme faire régulièrement de l'exercice, contrôler votre poids et avoir une alimentation saine en limitant la consommation d'alcool4. Il est également important d'éviter l'infection par les virus de l'hépatite B et C. La vaccination des enfants jusqu'à l'âge de 18 ans contre l'hépatite B, le dépistage et le traitement de l'hépatite C à l'aide de médicaments antiviraux, la pratique de rapports sexuels protégés et l'absence de partage de seringues peuvent prévenir cette infection5.

La Belgique ne dispose pas d'un programme national de dépistage du cancer du foie. Il est donc important que les personnes à haut risque connaissent les symptômes afin d'augmenter leurs chances d'être diagnostiquées à un stade précoce. Si vous ou un membre de votre famille avez des antécédents de cancer du foie ou si vous présentez les autres facteurs de risque mentionnés ci-dessus, notamment l'hépatite B ou C ou la stéatose hépatique, n'hésitez pas à consulter votre médecin généraliste ou un gastroentérologue afin de connaître les mesures que vous pouvez prendre pour surveiller ou réduire votre risque.6

Diagnostic

Votre médecin dépistera un cancer du foie en effectuant une analyse de sang, une échographie, ou éventuellement un FibroScan® pour mesurer la cicatrisation (fibrose) et l'accumulation de graisse (stéatose) dans votre foie7. Si le diagnostic révèle une cirrhose ou une lésion suspectée d'être cancéreuse, des appareils d'imagerie spécialisés supplémentaires effectueront des examens complémentaires. Si un cancer du foie     est détecté, en fonction de son stade, le médecin traitant, en collaboration avec une équipe multidisciplinaire de spécialistes, recommandera un traitement basé sur : la taille de la tumeur, son éventuelle propagation aux tissus environnants, la présence éventuelle de métastases dans les ganglions lymphatiques et/ou les organes situés ailleurs dans le corps, les caractéristiques biologiques de la tumeur et l'état général et l'âge du patient8.

Traitement

Si le cancer est à un stade précoce et que le reste de votre foie est sain, la chirurgie est la première ligne de. Dans d'autres cas de cancer du foie à un stade précoce, une transplantation du foie peut être une autre option. Lorsque la chirurgie n'est pas possible parce que la tumeur est trop grande, trop nombreuse, située dans une partie du foie difficile à enlever ou s'est propagée à d'autres parties du corps, les options de traitement peuvent inclure l’ablation en brûlant et détruisant les cellules cancéreuses, l'embolisation ou le blocage du flux sanguin vers une tumeur, la thérapie ciblée, l'immunothérapie, la chimiothérapie et la radiothérapie9. Dans certains cas, ces options thérapeutiques peuvent réduire la tumeur de sorte qu'une intervention chirurgicale ou une transplantation devient possible10.

L'application de mesures de prévention de la stéatose hépatique, de la cirrhose et du cancer du foie, ainsi que la consultation régulière de votre professionnel de la santé pour comprendre vos facteurs de risque de cancer du foie, vous permettront de diagnostiquer le cancer à un stade précoce et de recevoir un traitement personnalisé le plus tôt possible. Plus un cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont grandes. Demandez toujours conseil à votre médecin.

Pour plus d'informations sur les services de dépistage disponibles, veuillez consulter.

  1. .

En savoir plus

Prévention

R.E. Pharm Eline De Bruyne M-BE-00001530 created on 15.06.2022

Ce site Internet contient des informations sur des produits qui s'adressent à un large public et peut contenir des renseignements ou informations sur différents produits qui ne sont pas accessibles ou valables dans votre pays. Nous déclinons toute responsabilité quant à l'accès à de telles informations qui ne seraient pas conformes à toute exigence légale, réglementation, enregistrement ou usage en vigueur dans votre pays d'origine.

Roche Pharma à AnderlechtRoche Diagnostics à DiegemLinkedInTwitterFacebookInstagramPour les patientsSécurité des patientsConditions d’utilisationAvis de Confidentialité