Comment mieux prévenir le cancer du sein?

 

En Belgique, environ 11 000 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés chaque année. Cela en fait le cancer le plus fréquent chez les femmes, même si il peut également survenir dans de rare cas chez l’homme. Sur base des chiffres actuels, on estime qu'environ une femme sur neuf en développera dans sa vie.

Il n’y a pas de cause unique qui induit le cancer du sein. Ce dernier est généralement une combinaison de facteurs internes et externes : L'âge, l'hérédité ou la sensibilité familiale, le tabagisme, l'alcool et l'obésité en sont quelques exemples. Les recherches montrent que la prévention peut réduire le risque de cancer du sein de 25 à 30 %. Notamment grâce à une alimentation saine, une activité physique régulière afin de lutter contre le surpoids et l'obésité, une consommation modérée d'alcool et, enfin et surtout, la limitation du tabagisme.

Il est important de s’examiner en pratiquant l’autopalpation, ce qui peut permettre de constater  une irrégularité.. Par exemple, une bosse ou une fossette dans le sein, un mamelon qui se rétracte, une éruption autour du mamelon, une inflammation, une glande gonflée dans l'aisselle ou une perte de liquide. Ces différents élements peuvent indiquer une maladie du sein, un examen plus approfondi auprès de votre gynécologue permettra d’exclure ou non un éventuel cancer du sein. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

La maladie se développe généralement dans les canaux lactifères ou dans les glandes mammaires. Les cellules cancéreuses peuvent se propager dans le tissu mammaire lui-même et/ou dans les ganglions lymphatiques voisins. Un cancer du sein précoce signifie que les cellules cancéreuses ne se sont pas encore propagées aux organes environnants. Si le cancer s'est propagé à d'autres parties du corps, on parle alors de cancer du sein avancé.

Il est également possible de se soumettre à un dépistage du cancer du sein. Les femmes âgées de 50 à 69 ans sont invitées tous les deux ans à passer une mammographie gratuite dans le cadre du programme national de dépistage du cancer du sein. La mammographie sera évaluée par deux spécialistes et vous recevrez le résultat de cet examen après quelques semaines. En moyenne, 10 % des mammographies sont positives et nécessitent un examen complémentaire. Heureusement, plus de 9 cas sur 10 de mammographie positive n'impliquent pas de cancer du sein. Si vous avez des doutes ou des questions, veuillez contacter votre médecin. 

Outre ce programme de dépistage du cancer du sein destiné aux femmes âgées de 50 à 69 ans, il est également possible de procéder à une détection précoce individuelle du cancer du sein, ou un examen complet des seins, quel que soit l'âge. Un examen complet des seins prend en compte votre âge, vos antécédents personnels et familiaux, les facteurs de risque et la densité du tissu mammaire. Pour cet examen, une mammographie au cabinet d'un radiologue est prescrite par le médecin référent. Si nécessaire, la mammographie peut également être complétée par une échographie et un examen clinique des seins. Les résultats de cet examen seront rapidement transmis au médecin référent.

Une fois le cancer du sein diagnostiqué, le médecin traitant, en collaboration avec une équipe de spécialistes multidisciplinaire, recommandera un traitement en fonction de : la taille de la tumeur, de sa propagation éventuelle aux tissus environnants, de la présence éventuelle de métastases dans les ganglions lymphatiques et/ou les organes situés ailleurs dans le corps, des caractéristiques biologiques de la tumeur ainsi que de l'état général et  l'âge de la patiente. Les traitements les plus courants du cancer du sein sont la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, l'hormonothérapie, la thérapie ciblée et l'immunothérapie.

L'auto-examen et le dépistage sont très importants. Plus le cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont grandes. Grâce aux dernières avancées  scientifiques, le cancer du sein a désormais en moyenne 90 % de chances d'être guéri s'il est détecté à un stade précoce.

https://www.cancer.be/les-cancers-types-de-cancers-liste-z/cancers-du-sein