L'excellence scientifique

Prix_Galien

Roche est un des laboratoires les plus primés au monde.

Qu'est-ce que le Prix Galien ?

Ce prix, très convoité au sein de l'industrie pharmaceutique, existe en Belgique depuis 1982. Celui-ci récompense non seulement un travail particulièrement prometteur en recherche fondamentale mais également la molécule la plus innovante enregistrée au cours de l'année précédente, d'où son prestige auprès de la communauté scientifique.

En Belgique, ce prix est attribué chaque année par un jury composé d'éminents spécialistes appartenant à nos différentes universités. Les médicaments ayant été primés au niveau national sont proposés pour l'obtention du Prix Galien International, décerné, quant à lui, tous les deux ans.

Roche est un des laboratoires les plus primés au monde pour la qualité de sa recherche. En Belgique, Roche est la firme pharmaceutique la plus récompensée avec l'obtention du Prix Galien à huit reprises.

Madopar (Prolopa), dans le traitement de la maladie de Parkinson, reçu en 1974 (France).

Tigason, en dermatologie, en 1984 (France).

Anexate, antagoniste des benzodiazépines, en 1988 (France, Belgique).

Neupogen, (développé en collaboration avec la société américaine AMGEN), facteur de croissance de la lignée sanguine des neutrophiles, en 1992 (Belgique, France, Europe).

Pulmozyme, dans le traitement de la mucoviscidose, en 1995 (Portugal).

CellCept, en transplantation, en 1997 (Portugal).

Vesanoïd, pour le traitement de la leucémie aiguë en 1998 (Belgique).

Les antiprotéases, dont Invirase,  (Prix Galien Grande Bretagne en 1995, Espagne / Portugal en 1997), Prix Galien international en 1998.

MabThera, premier anticorps monoclonal à visée thérapeutique en cancérologie, en 1999 (Belgique, France)

Herceptin, dans le traitement du cancer du sein métastasé, en 2001 (Belgique, Royaume-Uni).

Fuzeon, dans le traitement du SIDA, en 2005 (Belgique, Pays Bas, Portugal, Royaume-Uni & Prix Galien international).

Avastin, dans le traitement du cancer, en 2006 (Pays-Bas, France, au Portugal...)

RoACTEMRA, dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, en 2010 (Belgique)

Kadcyla, dans le traitement du cancer du sein, en 2014 (Belgique)