L'ostéoporose

Le voleur furtif 

Qu’est-ce que l'ostéoporose ?  

Osteoporosis

L'ostéoporose est une maladie du squelette dans laquelle une perte osseuse importante entraîne une détérioration structurelle et une porosité excessive de l'os.

Cela rend les os fragiles et le risque de fracture augmente.

L'ostéoporose peut évoluer sans douleur jusqu'à ce qu'un os se brise. Les sites de fractures caractéristiques sont le col du fémur, les vertèbres et poignet.

Top

Quelle est la cause de l'ostéoporose  

L'ostéoporose résulte d'un déséquilibre entre les cellules responsables de la formation osseuse et celles responsables de la résorption osseuse. La perte de masse osseuse devient si sévère que même les activités de la vie quotidienne qui sollicitent les os de façon minime peuvent occasionner des fractures.

Quelles peuvent être les causes d'un tel déséquilibre?

  • Chute du taux d'œstrogènes à la ménopause
  • Style de vie et mode d'alimentation: tabagisme, consommation excessive d'alcool, manque d'exercice, faible poids corporel, absorption intestinale de calcium insuffisante
  • Certaines maladies ou traitements médicamenteux: chimiothérapie, traitement thyroïdien, corticothérapie durable, diabète, néphropathie chronique
  • Facteurs génétiques

Top

Les gènes sont-ils responsables de l'ostéoporose ?  

Les études menées actuellement dans le cadre de la recherche génétique visent à identifier les facteurs de risque génétiques associés à l'ostéoporose. Tout gène impliqué dans la formation ou le métabolisme osseux est par nature exposé à des variations susceptibles d'accroître le risque d'ostéoporose

  • Les gènes COL 1A1 et COL 1A2, situés sur le chromosome 17, participent à la formation du collagène, composant important de l'os.
  • La vitamine D joue un rôle important dans la formation des os. Si le récepteur de cette vitamine ne fonctionne pas bien, une faible densité osseuse s'observe à un âge précoce

Top

Comment diagnostique-t-on l'ostéoporose ? 

L'ostéoporose peut être diagnostiquée relativement facilement, sur la base des éléments suivants:

  • les antécédents
  • des clichés radiographiques
  • la mesure de la densité osseuse
           – tomographie quantitative informatisée
           – ultrasonométrie quantitative
  • l'absorptiométrie biénergétique à rayons X ou DEXA
  • des marqueurs biochimiques du remodelage osseux
        (sérum+urine)
           – formation osseuse
           – résorption osseuse
    • FRAX: un instrument validé par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) afin de calculer le risque de fracture due à l'ostéoporose sur une période de 10 ans

osteo_dia

Top

Comment traite-t-on l'ostéoporose 

Chez les patients qui présentent déjà une ostéoporose, voire une ostéoporose sévère avec fractures, le traitement vise principalement à prévenir d'autres fractures, et ainsi la perte de mobilité, l'incapacité générale et le besoin de soins infirmiers, à soulager la douleur et à améliorer ainsi la qualité de vie du patient.

Parmi les principaux traitements figurent:

  • un apport accru en calcium et vitamine D
  • la substitution hormonale (œstrogènes, par exemple)
  • des modulateurs sélectifs des récepteurs des œstrogènes (SERM) tels que le raloxifène, qui empêche la résorption osseuse
  • la calcitonine (hormone produite par les cellules C de la thyroïde), qui inhibe les ostéoclastes
  • les bisphosphonates, qui inhibent les ostéoclastes
  • parathormone qui stimule la reconstruction osseuse
  • ranélate de strontium stimule la reconstruction osseuse et diminue la résorption osseuse
  • d'autres substances actives, actuellement en phase d'expérimentation clinique
  • un exercice physique accru, lequel constitue un bon complément au traitement

Top

Comment prévenir l'ostéoporose ?  

Un certain nombre de mesures peuvent aider à prévenir ou tout au moins retarder la perte progressive de la masse osseuse qui survient avec l'âge. Ces mesures consistent en prévention, responsabilité individuelle et dépistage précoce par le médecin.

Prévention:

  • alimentation, apport de calcium et de vitamine D
  • exercice physique

Dépistage précoce et traitement par le médecin:

  • diagnostic
  • traitement 
Osteo-prevention

Top

Ce que vous devez savoir   

  • Un tiers des femmes post-ménopausées et un homme sur cinq de plus de 50 ans sont atteints d’ostéoporose.
  • L’ostéoporose reste une maladie largement sous-diagnostiquée et sous-traitée, malgré l’existence de traitements dont l’efficacité est reconnue.  En Belgique, on estime que 600.000 femmes post-ménopausées sont atteintes d’ostéoporose, alors que seulement 200.000 d’entre elles suivent un traitement.
  • Les fractures vertébrales sont les fractures ostéoporotiques les plus fréquentes.  On estime que seulement un tiers des fractures vertébrales est diagnostiqué.
  • Environ une femme sur cinq ayant dépassé l’âge de 50 ans présente une ou plusieurs fractures vertébrales.
  • Les femmes atteintes d’une première fracture vertébrale courent cinq fois plus de risque de développer une nouvelle fracture dans les 12 mois après la première fracture. La prévention de la première fracture est dès lors essentielle.
  • D'ici à 2050, le nombre de fractures ostéoporotiques du col du fémur dans le monde devrait tripler pour se chiffrer à 6,3 millions de cas (contre 1,7 millions en 1990).

Top