L’anémie

suite à une insuffisance rénale chronique 

Anemia

Si, suite à un dysfonctionnement chronique des reins, la production d'érythropoïétine est insuffisante, la quantité de globules rouges produite le sera également, ce qui résultera en une anémie.

Lorsque cette anémie devient chronique, celle-ci a des effets négatifs sur l'organisme.  De plus, lors d'une insuffisance rénale, les globules rouges sont également endommagés et, en raison de l'augmentation de produits de décomposition métaboliques, se décomposent plus rapidement que normalement.

Une forte hémorragie lors d'un accident peut mener à une anémie. Dans ce cas, on peut momentanément 
remédier au manque de globules rouges grâce à des transfusions sanguines.

Si la cause de l'anémie se situe au niveau des reins, dans ce cas la production de sang doit être soutenue
en permanence par
l'administration d'EPO.

Conséquences

L’anémie a, pour première conséquence, un manque d'oxygène dans les tissus. Le sang ne transporte en effet plus suffisamment d'oxygène. Comme toutes les cellules du corps humain sont dépendantes de l'oxygène pour leur survie et leur bon fonctionnement, l'anémie peut mener à un large éventail de symptômes cliniques. 

Les patients anémiques sont souvent pris de vertiges, fatigués et voient clairement leurs performances limitées. La plupart du temps, on constate les plaintes suivantes :

  1. Coeur : augmentation du rythme cardiaque, troubles du rythme cardiaque
  2. Poumons : manque de souffle, augmentation de la fréquence respiratoire
  3. Muscles : moins de travail musculaire pour cause de manque d'oxygène
  4. Cerveau : mauvaise perception, difficultés à penser, reconnaître et se souvenir
  5. Organes de reproduction : troubles érectiles, peu ou pas de menstruations
  6. Système immunitaire : e.a. mauvaise résistance

A long terme, un approvisionnement insuffisant en oxygène est néfaste et peut mener à une surcharge de l'entièreté du corps.  Ceci entraîne également des détériorations au niveau d'autres organes, mais du cœur en particulier.  Pour tâcher de compenser le manque d’oxygène, le cœur pompe plus et de ce fait, il augmente sa capacité (force et rythme cardiaque).  Dans un premier temps, le cœur peut effectivement augmenter sa prestation de pompage.  A long terme, cela conduit, à cause d'une surcharge constante – comme lorsque l'on tire trop sur un élastique - à une hypertrophie cardiaque (dilatation).  Il en résulte une perte de la fonction cardiaque.  La prestation n'est plus suffisante, on parle alors d'insuffisance cardiaque.

Les conséquences de l'anémie rénale :


- Un approvisionnement défectueux du corps en oxygène mène à une diminution des prestations et à un épuisement


- Une insuffisance cardiaque

Thérapie

Afin de stimuler la production de globules rouges, et donc de combattre l'anémie, en plus de l'administration de fer pour la synthèse de l'hémoglobine, on utilise avec succès une érythropoïétine humaine recombinante (rhEPO).  C'est une érythropoïétine qui n'est pas produite par le corps mais qui ressemble à l'érythropoïétine naturelle au niveau de sa structure et de sa composition. Avant cela, l'anémie ne pouvait être traitée que par des transfusions sanguines, avec tous les risques que celles-ci comportent.

L'érythropoïétine recombinante synthétisée est fabriquée grâce à la technologie génétique et peut dès lors être produite en plus grandes quantités.   Récemment, une forme pegylée de l'érythropoïétine humaine recombinante a été mise sur le marché.  Celle-ci permet de traiter l'anémie avec beaucoup moins d'administrations.  C'est un activateur continu du récepteur (CERA).

En règle générale, tous les patients dialysés reçoivent de l'érythropoïétine afin de traiter l'anémie existante. Celle-ci peut être injectée en sous-cutanée ou administrée via la dialyse. Le besoin d'érythropoïétine exogène est dépendant de la qualité du traitement par la dialyse, de la réserve en fer et du traitement des maladies parathyroïdiennes.

Chez les diabétiques ayant un dysfonctionnement de la fonction rénale, il y a un problème supplémentaire: ils développent plus rapidement que les patients insuffisants rénaux non-diabétiques une anémie rénale plus prononcée. Ce qui explique également le plus grand risque pour les diabétiques de décéder de maladies cardiovasculaires.

Pour cette raison, on doit rechercher plus spécialement des dérangements de la fonction rénale chez les diabétiques afin d'éviter de futures complications.  Une visite régulière chez le généraliste ou le spécialiste est donc également à recommander.

L'érythropoïétine humaine recombinante pegylée (CERA): 

   


On devrait examiner régulièrement les dérangements de la fonction rénale chez les diabétiques.


  - est une hormone qui peut être produite artificiellement par une certaine technique
  - est une érythropoïétine qui correspond à l'hormone humaine au niveau de sa fabrication
  - est une érytropoïétine qui est administrée moins fréquemment que l'érythropoïétine humaine
    recombinante


Possibilités de traitement: administration d'érythropoïétine afin de stimuler la production
de globules rouges.